À votre avis, combien d’heures de sport faut-il faire pour ne pas être sédentaire ?

Dans notre quotidien, il existe un phénomène, qui selon l’ONAPS (Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité), augmente la mortalité toutes causes confondues. Non seulement il peut contribuer à des troubles de sommeil, mais il contribue également au développement de pathologies cardiovasculaires, de diabète, et de cancer. Il s’agit de la sédentarité. En effet, les changements environnementaux, sociaux et technologiques augmentent les activités réalisées en position assise (voiture, télévision, ordinateur), et il y a davantage de salariés qui travaillent assis. Il y a donc de réelles conséquences associées à ces périodes d’inactivité.

 

En réalité, même si une activité physique régulière permet d’atténuer les effets de la sédentarité sur l’organisme, l’attribution du terme sédentaire ne dépend pas du nombre d’heures durant lesquelles nous sommes actifs, mais du nombre d’heures durant lesquelles nous sommes inactifs. Plus précisément, la sédentarité dépend des heures d’éveil où nous sommes en position assise ou allongée. Il est donc possible de retrouver des personnes qui sont actives, mais sédentaires, et des personnes qui sont inactives mais pas sédentaires. La sédentarité est un sujet qui nous concerne tous, et nous devrions y prêter plus d’importance.

Mais savez-vous combien de temps doit durer un étirement pour être optimal ?

La durée d’un étirement est d’une trentaine de secondes.

Un étirement peut être inconfortable mais ne doit pas être douloureux, (en cas de douleur n’hésitez pas à consulter) vous pouvez par exemple réaliser cet étirement idéal après un long travail sur écran ou une consultation de vos messages sur téléphone portable.
En position debout ou assise gardez le regard horizontal et reculez le menton au maximum.
Vous pouvez ensuite incliner la tête en arrière en vous aidant du regard, maintenez la position une trentaine de seconde puis relâchez.